Territoires de Progrès salue le très beau discours du président de la République. Court, simple mais fort. Il est nécessaire de rappeler le sens de la trilogie républicaine : la Liberté qui ne peut exister sans la laïcité et le droit au blasphème, l’Egalité des chances pour laquelle il reste tant à faire. Territoires de Progrès y prendra toute sa part. Et, bien sûr, la Fraternité sans laquelle il n’y a pas de commun. 

En rappelant qu’être Français n’est pas une identité mais une citoyenneté, Emmanuel Macron condamne fermement tous ceux qui se réfèrent à une pseudo identité, des islamistes à l’extrême droite du Rassemblement national.

La République est un bloc autour des droits et des devoirs – dont le respect – que l’on doit à tous ceux qui défendent l’ordre républicain. 

La “France unie”, chère à François Mitterrand, s’incarne dans des personnages qui, après les Lumières, ont lutté pour le progrès : Charles Péguy,  Jean Jaurès, Léon Blum, Pierre Mendès-France… Territoires de Progrès entend s’inscrire dans cette glorieuse lignée. C’est cette République qu’il faut défendre contre tous les communautarismes. Territoires de Progrès, attaché au bien commun, en a fait une de ses priorités et organisera des colloques pour mobiliser les républicains. 

Nous serons aux côtés du président de la République pour porter cette promesse républicaine.

-Yves Durand, président du Conseil national de Territoires de Progrès | Vendredi 4 septembre 2020

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *