En racialisant le débat public dans notre démocratie, les récentes déclarations d’Audrey Pulvar cautionnent une ethnicisation des rapports sociaux qui n’a pas de place dans notre République. Sa prise de position éclaire le lourd tribut et les reniements idéologiques inacceptables qu’exige aujourd’hui une union électoraliste entre des forces prétendument de Gauche qui n’ont rien d’autre à partager que ressentiment et aigreur depuis leur défaite de 2017.

Cette dérive communautariste est indigne de représentants du parti de Jean Jaurès et de Robert Badinter. Elle constitue une désertion de l’idéal universaliste et des valeurs républicaines qui ont jalonné l’histoire et les combats de la Gauche.

Si Territoires de Progrès a repris le flambeau de la Gauche de gouvernement sociale-démocrate, c’est précisément pour ne pas laisser la droite incarner seule la République face au naufrage idéologique de plus en plus caractérisé et inquiétant de la Gauche française.

Ce nouvel épisode affligeant valide notre détermination à faire vivre et à défendre l’idéal républicain, laïque et universaliste, dans le débat public et dans la majorité présidentielle.

Territoires de Progrès lance un appel à tous les socialistes, militants et sympathisants, à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans la grande famille des sociaux-démocrates et qui croient en une Gauche universaliste et tolérante. Nous partageons votre tristesse et votre consternation face au reniement de toutes nos valeurs.

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits », c’est bien ce qui nous a toujours rassemblés. Retrouvons-nous !

2 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *