«Je suis content que Territoires de Progrès commence par les idées et fasse le bilan critique du passé et pose une analyse lucide sur le présent et se projette à l’aune des échéances que nous allons connaître.

Je pense que le débat politique, intellectuel, quasiment philosophique a trop longtemps été happé dans les temps récents par les tenants de la rupture autoritaire dont on pense, ce qu’a dit Gilles, tende à considérer que nous devrons construire des maisons en bois, en arbres vivants, ce qui paraît être un défi. Ou les thuriféraires d’une exécution d’impragmatisme et peut-être que nous avons été trop souvent dans cette veine-là et que nous avons pu perdre parfois le sens de notre action parce que nous avons exécuté, fait des compromis trop pragmatiques sans revenir au sens et nous sommes dans une période de crise où les Français ont besoin de retrouver le sens d’une action politique.

Merci de commencer par les idées parce que la vie politique, c’est avant tout la vie des idées. Sur les combats politiques à venir, celui de 2022, et 2021 constitue aussi une échéance intéressante sur laquelle nous aurons des propositions à faire et j’appelle d’un vœu collectif. Sachons penser dans la digression. Jean-Yves parcourt le monde et voit les plaques tectoniques bougées en ce moment de façon très forte, plus intensément que les années passées, et ces ruptures-là constituent des opportunités pour sortir parfois d’une pensée classique, linéaire, il faut retrouver le sens de la transgression et penser la concurrence d’une façon nouvelle, penser la méritocratie dans la fonction publique d’une façon nouvelle, retrouver du sel et de l’envie et la plateforme que vous lancez aujourd’hui me paraît participer de cet élan collectif tout à fait nécessaire.

Construire la vie des idées, mener les combats collectifs, à ma place et à la République en marche, je serai ravi d’y participer à vos côtés ! »   

-Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports | Paris, le 19 septembre 2020

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *