Photo d'Edouard Philippe, Premier ministre

La stratégie de déconfinement présentée par le Premier ministre devant l’Assemblée nationale a le mérite du pragmatisme. Progressive, décentralisée, sélective, évaluable et prudente, elle reste étroitement asservie à l’objectif sanitaire, même si elle vise à prévenir le pays d’un « effondrement » économique et social dans un contexte international et européen de déconfinement souvent plus précoce qu’en France.

Ce faisant, cette stratégie choisit de solliciter la responsabilité individuelle et le sens de l’intérêt collectif plutôt que la coercition et un dirigisme excessif de l’État, même si elle les place sous conditions de contexte sanitaire et de réversibilité.

Sa réussite dépend désormais pour une large part des bonnes volontés coopératives de nos concitoyens et des collectivités locales, par-delà de leurs sensibilités politiques.

La confiance et la transparence manifestées par le Premier ministre à l’égard de la représentation nationale dans l’annonce de dispositions qui ne sollicitent pas de textes législatifs, constituent un appel à la cohésion des forces politiques du pays face à l’épreuve que nous traversons.

Nous nous félicitons particulièrement de l’annonce de la distribution de masques gratuits par les services sociaux et les associations caritatives aux populations défavorisées dont nous avions rappelé l’importance ce matin dans un précédent communiqué.

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *