L’économie européenne, trop déséquilibrée à l’Intérieur entre les Etats-membres du Nord et du Sud, de philosophie trop naïvement libérale au plan industriel et commercial face à des pressions internationales hostiles de la part de la Chine et des USA, trop divergente entre la France et l’Allemagne, ne présente plus la capacité de leadership technologique qu’elle possédait au temps de la révolution industrielle.

Si le marché intérieur constitue un facteur puissant de solidarisation des Européens, comme vient de le démontrer le plan de relance ambitieux adopté par l’UE à la suite de la crise sanitaire de la COVID-19, et s’il constitue un levier privilégié d’intégration économique et de convergence sociale, il ne peut plus représenter le seul objectif politique de la construction européenne.

Non seulement « on ne tombe pas amoureux d’un marché », selon l’expression de Jacques Delors, mais les Européens doivent aujourd’hui affronter des défis qui nécessitent une plus grande intégration politique.

L’Intégration par le marché, basée sur la seule régulation de la concurrence interne, pour nécessaire qu’elle soit, ne peut plus constituer l’alpha et l’oméga de la politique économique de l’Union.

Nous en appelons au renforcement des prérogatives de l’autorité européenne du travail, ayant pour mission de faciliter la convergence des droits du travail ainsi que le contrôle de leur application sur l’ensemble du territoire de l’UE.

Chapitre 6, avant-propos | La « Pax europeana » : un engagement d’identité et d’indépendance

Chapitre 6 | 6.1  En finir avec les ambiguïtés européennes de la France

Chapitre 6 | 6.2  Assumer le bilan de la construction européenne

Chapitre 6 | 6.3  Développer une « Europe à options » dans le cadre des Traités actuels

Chapitre 6 | 6.4  Aller vers les solidarités budgétaires et fiscales

Chapitre 6 | 6.6  Vers une Europe des convergences sociales

Chapitre 6 | 6.7  Investir dans la jeunesse européenne

Chapitre 6 | 6.8  Une Europe qui protège dans un monde dangereux

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *