Face à la crise sanitaire qui frappe notre pays, les appels à l’unité nationale sont lancés par tous les responsables politiques… Et pourtant, les polémiques apparaissent déjà. La situation et les difficultés de nos concitoyens méritent mieux ! Il faut faire bloc comme l’a déclaré le président de la République. 

Tous les soirs à 20 heures, les Français se retrouvent dans leurs applaudissements pour soutenir les soignants dans leur combat pour sauver des vies.

Les Français obligés d’accompagner leurs enfants dans leur scolarité prennent conscience qu’enseigner n’est pas un métier facile. On peut espérer, qu’après la crise,  ils en garderont de la reconnaissance pour l’école et ses enseignants.

Ce qui fait nation aujourd’hui doit le faire aussi quand la crise sanitaire sera passée.Dès maintenant, nous devons réfléchir à notre bien commun, à une société où la solidarité et l’égalité que garantissent des services publics forts et respectés soient supérieures aux intérêts particuliers et aux seules lois du marché. 

Les évidences rétrospectives n’exonèrent pas des responsabilités passées et devraient plutôt être mises à profit pour construire collectivement un nouveau modèle de société.

Alors, travaillons ensemble pour retrouver l’âme de notre République ! » 

Par Najwa El Haïté, déléguée nationale adjointe de Territoires de Progrès et Yves Durand, président du Conseil national de Territoires de Progrès et ancien député PS (Nord)

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *