En s’alliant, pour les élections régionales dans les Hauts-de-France, avec des forces politiques qui ont pour seul but de combattre la social-démocratie et la gauche de gouvernement, le Parti Socialiste tourne le dos à son identité et à sa raison d’être.

Les socialistes du Nord ont décidé de se saborder au profit d’une union de la gauche factice, de carpes et de lapins, mêlant indistinctement défenseurs de l’Europe et anti-européens militants, volontaires du développement économique et adeptes de la décroissance, contestataires de la laïcité et républicains, populistes et démocrates.

C’est une page de la grande histoire sociale du Nord qui se tourne par ce choix de renier définitivement l’héritage politique de Pierre Mauroy.

A cette fausse union et à cette « tambouille » politicienne, nous préférons faire le choix de la clarté et de la continuité sociale-démocrate en apportant notre soutien à la liste conduite par Laurent Pietraszewski et à son projet de confiance dans la jeunesse et l’avenir de notre Région.

Ce faisant, nous souhaitons que les Hauts-de-France et ses habitants puissent être enfin étroitement associés aux protections sociales sans équivalent et à la relance économique mises en place à l’initiative du Président de la République en France et en Europe. 

– Yves Durand, ancien député-maire de Lomme (59), président du Conseil national de Territoires de Progrès

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *