Nous prenons connaissance avec un sincère intérêt de la démarche de Laurent Joffrin, convaincus que le pays a besoin d’une offre politique de Gauche profondément renouvelée, enrichie de nouveaux enjeux, mais dans la lignée constructive des partis sociaux-démocrates de nos voisins européens.

« Territoires de Progrès » s’est précisément constitué le 1er février dernier à Pantin autour de Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt sur ce constat, mais aussi sur la base d’un ancrage territorial dans la plupart des départements de France, à Bruxelles et auprès des Français de l’étranger.

La modernisation de la République contre les populismes et l’exigence d’égalité contre les corporatismes et les discriminations constituent, avec la transition écologique, nos principales priorités politiques. 

Un jour viendra ou les socio-démocrates qui ne veulent pas revenir à la schizophrénie politique, aux dénis et aux tabous idéologiques, ainsi qu’aux fausses synthèses entre faux amis qui ont empoisonné la mandature de François Hollande et précipité le naufrage de la Gauche, devront se réunir en une grande confédération social-réformiste.

Elle ne pourra toutefois s’envisager que dans la clarté des idées et des intentions.

C’est pourquoi, nous suivrons avec attention l’initiative de Laurent Joffrin, son positionnement par rapport au Gouvernement, sa ligne politique, et surtout le “teasing” des mystérieux ralliements politiques qu’il annonce pour l’an prochain à la veille de l’élection présidentielle.

Pour notre part, nous rendrons publique notre plate-forme politique en septembre, en complément des nombreuses productions disponibles sur notre site web et qui précisent déjà notre positionnement.

Gilles Savary, Délégué Général

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *