Les protestations anti-racistes, parfaitement légitimes, provoquées dans le monde et en France par le décès de George Floyd dans des conditions révoltantes, prennent un tour politique dans notre pays, à la fois peu scrupuleux de sa mémoire, et particulièrement inquiétant pour la République.

Nos forces de l’ordre, sévèrement mises à l’épreuve depuis les attentats de 2015 et par une cascade de manifestations spontanées, refusant toute règle d’encadrement et émaillées de violences urbaines sans précédents, deviennent le bouc émissaire des événements de Minneapolis.

Cet amalgame, que certains éléments que l’on veut croire minoritaires traduisent aujourd’hui par une indignation qu’ils n’ont pas manifesté dans le passé pour des crimes antisémites particulièrement odieux, est choquant parce que l’antiracisme ne peut pas être sélectif, et parce qu’il condamne injustement, en bloc et sans nuance, les gardiens de notre sécurité collective et des lois de la République.  

Si nous devons être particulièrement exigeants et fermes sur le comportement et l‘éthique professionnelle de nos forces de l’ordre dans l’accomplissement de leur mission, cela ne saurait se traduire par une suspicion systématique et un opprobre général à leur encontre, et encore moins par leur démotivation au service du pays face à la montée des comportements agressifs et violents.

La difficulté de leur tâche exige notre vigilance mais aussi notre respect et le soutien de la Nation.

La Révolution française nous a enseigné que la Loi est la règle commune qui libère et protège, et que nul ne saurait s’affranchir de son respect qui est garant de la paix civile et du vivre ensemble, au premier chef nos forces de l’ordre, mais aussi tout citoyen quel qu’il soit.

A défaut, notre société serait livrée à la jungle de l’arbitraire et à la soumission des plus faibles à la loi du plus fort.

En ce moment de fractures françaises, ne perdons pas de vue qu’il n’y a pas de République libre sans l’exercice d’une Autorité  publique.

Logo Territoires de Progrès
0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *