Parution dans le journal Le Monde

La Croix | 24 avril 2020

“Reste qu’une éventuelle montée de la colère sociale à l’issue du confinement est dans toutes les têtes. « Il y a un vrai risque de divisions et de bascule dans la radicalité », s’alarme ainsi Gilles Savary, à la tête de Territoires de progrès, mouvement considéré comme « l’aile gauche de LREM ». Il estime nécessaire « une politique de réajustement égalitaire ». Par ailleurs, Gilles Savary appelle à consulter toutes les forces politiques du pays « de façon publique et plus transparente ». « L’essentiel est de mettre en place des mesures qui soient très largement partagées, acceptées et comprises, pour recréer de la cohésion », abonde Philippe Portier, secrétaire national de la CFDT.”