Territoires de Progrès est l’héritier d’une culture politique qui ne souhaite, ni banaliser le national-populisme du Rassemblement national, ni jouer avec le feu.

Le “flirt” de Marine Le Pen avec la perspective, émise par un groupe d’officiers dans «Valeurs Actuelles», d’une immixtion de l’Armée dans notre vie politique, nous conforte dans la nécessité de lui opposer un Front républicain, toutes les fois où les circonstances le commandent, qu’il nous associe à la droite ou à la gauche républicaines.

Nous sommes ouverts à cette perspective dans plusieurs régions de France, de gauche et de droite, dans lesquelles toute autre option politique pourrait ouvrir la porte du pouvoir au RN. Nous serons moteurs dans la constitution d’un front républicain.

Concernant la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la situation politique est telle que nous n’aurions pas hésité à apporter notre soutien à Renaud Muselier au second tour, sans pour autant être absents de l’Assemblée Régionale comme cela s’est passé pour le PS en 2015.

Mais le ralliement de la majorité présidentielle à Renaud Muselier dès le premier tour nous amène à exprimer un regret et une mise en garde.

Un regret car nous considérons que Sophie Cluzel est une excellente candidate pour porter le bilan du Gouvernement et un programme d’avenir pour PACA.

Une mise en garde car si l’union est nécessaire pour faire obstacle à une victoire du RN, elle ne doit pas se faire au détriment de nos valeurs. De ce point de vue, il importe que la réunion de nos listes se fassent sur la base d’une plateforme programmatique.

Par ailleurs, nous sommes stupéfaits et indignés par la réaction de LR qui, en retirant son investiture à Renaud Muselier, revient à privilégier le « tout sauf Macron » au « tout sauf Le Pen ».

Face à cette attitude dangereuse de LR, il appartient maintenant à Renaud Muselier de créer les conditions d’un large rassemblement autour d’un programme politique ambitieux et mobilisateur pour la région PACA, ainsi que d’un partage clair des responsabilités avec ses partenaires de la majorité présidentielle.

TdP se réserve d’y participer à condition d’être associé à part entière à l’élaboration d’un projet de mandature reprenant nos priorités soutenues par Sophie Cluzel pour la jeunesse, la relance économique, sociale et culturelle des territoires, l’amélioration des transports publics et l’implication européenne en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

0 réponses

Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *